• opus 241 TRADUIT DES ETOILES

    version 1

    peinture acrylique sur toile montée  sur châssis par l'auteur D.O.TRON ,en vente chez Tila PK 13,5 à Maatea, Moorea

    NA TAEAE  E TORU

    = les trois frères , en reo maohi

     

     

    opus 241  TRADUIT DES ETOILES

     

     

     ___

    version 3

     

    opus 241  TRADUIT DES ETOILES

     

    = chanson sans nuages ,en tamazigh taitoq

    Enregistrement  sur 3 pistes d' Audacity et compression en 32 kbs mp3 . Flûte de pan, castagnette, natuvangam, guitare , chant par Dominique Oriata TRON .Le  texte  reprend presque complètement celui de  la version 2 publiée dans un article de la page faceBook "fondation Abalyon". Les accords  du thème musical sont 2G6, 3D7 et 1C, les numéros indiquqnt pour  la case la plus haute sur le manche . 

    __

     

     

    version 4

     TRADUIT DES ETOILES

     

     

    Nous les soleils associés qui sommes vos grands frères

    nous supplions toutes fourmis à prétention humaine !

    Entendez notre voix musclée par la magie des orgues du silence : 

    Brulez dans nos rayons les aiguillons de vos conspirations

    , de vos instincts de prédateurs 

    Cessez d'rganiser peine et discorde et désolation 

    sur la planète verte sinon vous mêmes

     vous en perdrez bientôt la consolation !

     

    Les sources , les fontaines sont à tous,

     pour y boire et s'y laver ...

    Enivrons nous d'eau claire en amont 

    et choisissons l'aval pour nous baigner.

    Le seul travail qui est sensé 

    c'est de guérir la vie et de créer la joie

    de conduire les eaux jusqu'au coeur du désert

    afin que nos rayons nourrissent à foison

    les fruits les feuilles les racines !

     

    Chaque forme de la Création

    est un balbutiement du Grand Secret !

    Et si le monde est un tel Mystère

    à nous d'être toujours plus vrais

    pour  le voir de plus en plus dénudé ..;

     

     

    Vous reines des fourmis, des termites ,

    des femmes et des hommes

    distribuez aimablement comme des clés 

    des tâches de jardiniers sans contraindre personne

    laissez du temps aux travailleurs

    comme on laisse de l'espace aux plantes

    et cessez de gaver vos rois, vos reines ,vos spéculateurs  !

    Le grenier est déjà plein, il s'appelle planète Terre

    Arrêtez de faire souffrir nos destins 

    Par vos contrôles aux frontières !

     

    Oui , nous savons que vous êtes convaincus

    de défendre un trésor mérité par vos ancêtres

    contre l'armée voisine d'affamés

    acculés par les escrocs aux déserts ...

    C'est un mauvais calcul, car les vrais bienfaiteurs

    ce sont nous les soleils associés dans le ciel ...

     

    Protégez donc plutôt la fleur des haleines putrides

    et vous mêmes accéderez à la fête du coeur

    brûlez dans nos rayons vos rancoeurs et vos peurs !

     

     

    Hommes pervers aux venins puissants

    abattrez vous jusqu'au dernier des flamands roses ?

    jadis ils faisaient halte sur cette île entre le sud et le nord

    Vous prétendez que tout ce qui passe dans le ciel

    vous appartient, même la chair de l'oiseau migrateur

    mais dans l'enfer des zombis  que vous êtes déjà

    vous n'emporterez rien que votre pesanteur !

     

    Cramponnez vous plutôt aux rayons généreux

     qui vous chauffent  et vous éclairent

    le vrai pouvoir n'est pas celui de la mort

    mais le chant et les vergers partageables 

    qui donne  sa chance à la Vie !

     

    Vos malédictions ne sont pas crédibles

     seuls vous obéiront les plus terrorisés

    jusqu'à ce qu'ils vous supplantent et vous avilissent !

    Vos chantages constants font suinter 

    de venin les portes de vos refuges... 

     

    Eduquez vous plutôt à devenir les serviteurs 

    patients de la recherche du vrai dans l'ascèse

    il y aura alors assez de grain pour tous, 

    assez d'astres , et même le repos de la nuit

    délivrez vous délivrez nous de la logique du chasseur

    ayez honte à jamais du champ de ruines de vos ambitions

    et laissez nous semer à notre rythme ,

     sans vous payer de droits d'auteur sur chaque graine!

     

    Craignez qu'à force de dévaluer le poème du monde

    et d'en ferme un problème pourceux que vous menacez

    afin de lever des taxes sur l'eau et la lumiere

    il vous manque jusqu'à l'amitié soumise des pierres !

     

    A défaut de reddition à la conscience paisible du partage cosmique

    Vous vous êtes enchainés à vos imprécations 

    et vos truquages financiers, vos artifives médiatiques !

     

    Cessez d'interférer dans le souffle des créatures, 

    concentrez vous sur vos pétales pour les déployer  

    car sans amour ni amitié  votre fête est vitrifiée!

     

    Bien sûr dans les clapiers et les cages pour singes, 

    centaures et autres chimères

    dans les cellules marécageuses où vos chantages

     nous ont traqués

    vous avez limité l'horizon aux servitudes descorps

    et chacun dans son cercueil 

    zoologique craint le pire

    et surtout d'avoir été pesé 

    comme une viande esclave

    programmée comme Sisyphe 

    poussant toujours en vain son rocher

    ou Tantale perpétuellement assoiffé ...

     

    En nous injectant vos  angoisses , 

    en  faisant respirer à vos enfants

    la pollution de vos déjections dans l'atmosphère

    vous vous donnez des profils de sauveurs

    mais vos égos démesurés vont exploser

     ils ne sont que fantômes multipliés 

    au bord du gouffre de votre inanité !

     

    Or elle a commencé à se lever 

    l'aube de l'Evolution humaine 

    raisonnable , logique , en équilibre

     à la façon de nos  danses galactiques !

     

    Vos armes sont la terreur des mots truqués , 

    escortés d'images hypnotiques

    de tanks et de drônes coalisés

    savamment dosés pour tuer le courage

    et faire plébisciter par les électeurs exaltés

     le sectarisme des dents assoiffées 

    comme la loi Divine de la réalité...

     

    déposez vos couronnes vos couronnes

    aux odeurs de charognes

    Elle vous désignent pour la bousculade

    vengeresse où vous serz damnés

    vous êtes des imposteurs philosophiques !

     

    Nous les Soleils , vos frères associés

    qui ne craignons ni le futur ni le passé

    nous vous suggérons de déchirer complètement

    le rideau qui  dissimule l'information véridique 

    afin que tous les yeux puissent faire tinter 

    leurs paupières dans la clarté !

     

    Le margouillat aux doigts aimantés même au plafond

    salue le nouveau monde  vivable de l'utopie assumée

    et ses jardiniers inventeurs de semences ...

     

    En dansant les humains se sont construits des ailes

    des ailes du dedans ou du dehors 

    pour traverser les âges de plomb et de mort

    orchestrés par  les marchands d' armes et d'illusions !

     

    Nous les soleils associés qui decillons vos paupieres

    nous vous disons qu'en dépit 

    de toute la panique que vous semez

    vous ne parviendrez pas à enterrer la vérité de l'arbre

    et que ses fruits appartiennent à tous,

     et que la terre est assez vaste

    pour que chacun ait le droit de planter 

    sans craindre vos rapines , vos autorisations!

     

    Sur toute la planète  dans la campagne et sur les mers

     et par les foudres d' internet fêtons la fraternité

    pacifique des hommes qui ont retrouvé leur dignité

    dans la révolte de leur conscience ressuscitée !

     

    Unissez vous  contre la Bête Immonde 

    qui  a déclaré la guerre mondiale à votre temps , à votre espace

    Oui l'hydre à mille têtes enfin est démasquée :

    machines à décerveler , fascismes rampants ,

    taupes qui nount ont saboté

     litanies de sectes aux priorités trompeuses

     

    Les démiurges cyborgs, les apprentis sorciers

    sont sortis de leurs terriers pour vous enchaîner

    mais les outrages sont sous nos projecteurs, 

    de longues listes d'humiliations 

    et de mensonges depuis des siècles ...

     

    Oui , le monde humain 

    est à réinventer, c'est possible et cela 

    a commencé, un nouveau contrat social est en chantier !

     

    Et nous les grands soleils jamais fatigués de rayonner

    Nous sommes les ouvriers du Supramental Cosmique

    venus porter secours aux assoiffés d'Amour et de Justice !

     

    Sans cesse nous faisons  sonner dans le silence et l'ultra son

    le gong du saut évolutif de votre espèce

    humaine mais pas encore assez humaine

    emprisonnée dans les noeuds de ses appétits insensés !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :